Ca que je trouve mieux dans la deuxieme paragraphe, c’est que vous avez construit une image “homme contre le supernaturel”, et en même temps “homme contre société”. Nexus fait soi-même des souvenirs par poser des objèts dans les differentes pièces, mais il disparaissent toujours et il les trouve aux autres lieux. Ca souvient des phantomes — naturellement, je ne veux pas dire que “Vincent Message” est une histoire d’horreur. Mais ca donne une impression omnipotente aux antagonistes dans l’histoire.  Et Vincent, le seul, petit homme fait tout qu’il peut pour maintenir une puissance sur sa environnement. Alors, ca serait une bonne introduction à votre histoire, si c’était un livre du genre “homme contre scoiété”.

von freddyleo

2 Kommentare

  • berlin

    Oui- ta supposition que Nexus est un « homme contre société » me parait féconde! Je pense que c’est fréquemment la cause du conflit. La société dicte la façon dont nous vivons notre vie et l’individu doit souvent se conformer. Mais il y a toujours des personnes qui sont différentes, des personnes qui ne savent pas comment on peut exister dans la norme. La société s’aliène d’eux et c’est un grand problème. Le résultat est une guerre de la cogitation. Peut-être que Nexus a perdu cette guerre ?

Hinterlasse einen Kommentar zu Martina Koesling Antworten abbrechen

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

Du kannst folgende HTML-Tags benutzen: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>