La première impression du texte Les Veilleurs est très bizarre. Le narrateur n’est pas une personne normale. Le texte commence avec la phrase «Les yeux m’observent ». Cette phrase montre que le narrateur n’est pas comme les autres personnes. Ma première idée était que le narrateur peut être un attardé. Pourquoi les yeux l’observent ? Après qu’on a lu l’introduction, j’ai compris que le narrateur est dans une prison. Je m’aperçois qu’il n’est pas normal dans sa tête. Le narrateur compare la prison où il se trouve avec une clinique. On se demande: Pourquoi il est en prison? Nous pouvons trouver la repose sur cette question.

(Von asca)

2 Kommentare

Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

Du kannst folgende HTML-Tags benutzen: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>